Le cpf est accessible pour tout salarié. Il permet de suivre un apprentissage certifiant et qualifiant. Il a remplacé le DIF (droit individuel à la formation). Les employés ne perdent pas ainsi les heures acquises du DIF. Or, pour les conserver, ils doivent les incorporer au CPF avant le 30 juin 2021. Actuellement, la sélection d’un établissement requiert une attention particulière à Paris. Optez pour un centre proche de votre quartier pour éviter les déplacements coûteux.

Compte professionnel de formation : qu’est-ce que c’est ?

Le compte professionnel de formation se vérifie en ligne sur « mon compte formation ». Votre numéro de sécurité sociale sert d’identifiant pour y accéder. Il renferme les droits acquis tout au long de la vie active jusqu’au départ à la retraite. Vous y trouverez également les disciplines d’apprentissage dont vous pourrez bénéficier. Vous aurez ainsi accès à l’appropriation d’une qualification et à la VAE (ou validation des acquis de l’expérience). Le bilan de compétence figure aussi parmi les objectifs de la formation cpf.

L’utilisation du CPF peut par exemple financer les préparations aux examens du permis B. Mais, son obtention doit contribuer à la mise en œuvre de votre projet professionnel. Pour assurer la prise en charge, optez pour un établissement agréé et homologué.

Le CPF concerne les employés, les chômeurs, les personnes à la recherche d’emploi et les travailleurs libéraux. Pour un salarié à temps partiel ou à temps plein, il varie entre 500 à 5 000 euros par an comme celui d’un agent indépendant. Pour un employé non qualifié, il oscille entre 800 à 8000 euros par année de travail comme celui d’un travailleur bénéficiaire de l’obligation d’emploi.

CPF : les avantages du compte professionnel de formation

La formation cpf vous permet de bénéficier d’un crédit d’apprentissage de 150 heures. Il est cumulable pendant 7 ans dans votre compte. Par rapport à l’ancien système (le DIF), on constate une augmentation de 30 heures avec une année de plus.

Le CPF est rattaché directement à la personne bénéficiaire. Ainsi, elle peut suivre à tout moment son crédit. Même si elle change d’emploi, elle ne perdra pas les heures capitalisées. Le crédit reste accessible tout au long de sa carrière professionnelle.

Ce dispositif présente un atout considérable, car vous pouvez suivre librement l’apprentissage avant votre âge de retraite. Vous êtes le seul décisionnaire sur l’usage de votre crédit. Vous devez quand même obtenir une autorisation de la part de votre employeur pour participer à une formation pendant les heures de travail. Si elle dure moins de 6 mois, posez la demande 60 jours calendaires avant la date de début. Si elle dépasse 6 mois, vous devez faire la demande 120 jours à l’avance.

Votre supérieur hiérarchique dispose de 30 jours pour répondre à votre requête. Si la formation se déroule en dehors des heures de travail, vous n’avez pas besoin d’un accord.

Si vous optez pour l’apprentissage pendant le temps de travail, la rémunération du salaire sera maintenue.

CPF à Paris : comment choisir un établissement ?

La formation éligible cpf demeure accessible à Paris et partout en France. Pour trouver un établissement d’apprentissage, la recherche en ligne s’avère simple et efficace. Quelques critères restent quand même à élucider pour dénicher le meilleur centre.

Le premier paramètre de sélection d’un organisme d’apprentissage est la certification. En effet, les établissements de formation professionnelle disposent normalement de la qualification OPQF. Cette attestation prouve le respect de la réglementation, l’adéquation des compétences et l’efficacité des ressources humaines et matérielles aux disciplines proposées. L’office évalue également le respect du code de déontologie, la satisfaction des apprenants et la pérennité financière d’un centre.

La notoriété entre également en jeu lorsque l’on choisit un établissement à Paris. Renseignez-vous sur l’ancienneté, le curriculum de formation, etc. Vous pouvez consulter l’OPCA pour connaître davantage la réputation d’un centre pédagogique.

La pédagogie et l’expertise des formateurs sont aussi à évaluer. Ces deux paramètres influent directement sur la qualité de l’éducation. Le transfert de compétence reste important lors de l’apprentissage. Les intervenants doivent être ainsi en mesure de partager leurs savoir-faire.

CPF à Paris : d’autres conseils pratiques

Actuellement, l’e-learning est très développé à Paris. Si vous avez choisi ce mode de pédagogie, renseignez-vous sur le déroulement du suivi et la remise de l’attestation. Pensez aussi à l’accès aux supports de cours et aux modules disponibles.

La taille des groupes pour chaque vague de formation influe sur la capacité des apprenants à assimiler les cours. Un groupe de 12 personnes au maximum est raisonnable.

Même si les frais d’instruction sont pris en charge par le compte formation cpf, comparez les offres dans les centres pédagogiques. Vérifiez si d’autres coûts supplémentaires liés aux supports et à la délivrance de certificat existent. Lisez bien le contrat d’apprentissage avant de vous engager. Les modalités de paiement doivent y figurer comme les conditions de financement et les modes d’évaluation.