Le travail de manutentionnaire peut être effectué par tout individu que vous soyez un homme ou une femme. Cependant, cette activité exige l’obtention d’une bonne condition physique. Le déballeur doit savoir gérer son stress. Cette profession ne requiert aucun diplôme particulier. Pour exercer ce métier, il est conseillé de suivre une formation professionnelle.

En quoi consiste le métier de manutentionnaire ?

Le manutentionnaire s’occupe de la manutention des produits stockés. Par conséquent, l’agent de tri déplace, emballe les marchandises en utilisant soit des appareils non motorisés comme le palan, les diables ; soit des outils électroniques tels que le chariot élévateur, la grue. Lorsqu’il emploie des engins mécaniques, le manutentionnaire devient un manutentionnaire-cariste. Plus précisément, cet individu effectue les opérations de réception tout en préparant et emballant les différents produits stockés dans le dépôt d’une société. Dans ce cas, il se charge des marchandises stockées et expédiées. Après cela, ce professionnel doit comptabiliser les matériaux reçus. Ensuite, il peut également les envelopper et les ranger dans un bâtiment dédié au stockage. Pour faciliter son travail, il utilise des machines spécialisées. C’est le premier responsable de la disponibilité des produits. Ainsi, l’entrée et la sortie des marchandises dans l’espace de stockage doivent être surveillées par l’agent de tri. La manipulation entrante et sortante d’objets doit être saisie dans des données informatiques. Le garde-magasinier assure alors la sécurité des colis. Il peut également occuper d’autres postes spécialisées dans le domaine d’opérateur de production, de préparateur de commande. Pour exercer cet emploi, il est très important de suivre une formation professionnelle et continue.

Les formations requises pour devenir un manutentionnaire.

Vous devez savoir qu’aucun diplôme particulier n’est obligatoire pour exercer le métier de manutentionnaire. Par contre, il faudra se munir d’un certificat d’aptitude à la conduite en société classée en plusieurs catégories afin de conduire les véhicules de levage. Ensuite, l’obtention d’un baccalauréat professionnel est également obligatoire. La majorité des grandes entreprises préfère recruter un candidat ayant suivi une formation en manutentionnaire-cariste. Par conséquent, l’agent de tri doit avoir un BEP ou un CAP dans le domaine de la logistique afin d’être embauché rapidement. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir un certificat d’aptitude professionnelle affirmant que vous pouvez effectuer les missions d’agent d’entreposage, de magasinage, distributeur de vente… Par la suite, si vous avez de l’expérience en tant qu’agent-magasinier, il sera plus facile d’être embauché en tant que manutentionnaire. Il est très important de suivre une formation continue afin de perfectionner ses compétences et ses connaissances dans le domaine du levage. Certains centres de formation peuvent proposer des formations en alternance afin que vous puissiez gagner de l’expérience professionnelle tout en apprenant les exigences du métier. Concernant le salaire, le débutant pourra toucher le SMIC du salaire légal.

Les conditions pour exercer le métier de manutentionnaire.

Pour bien mener une mission de manutentionnaire, l’individu doit avoir une bonne condition physique. Cette situation s’explique du fait que l’agent de tri doit être assez fort pour transporter les bagages et les colis qui peuvent être plus ou moins lourds ; et également du fait que le manutentionnaire doit être assez endurant pour supporter les allers-retours des acheminements. Par la suite, les personnes travaillant dans ce domaine doivent supporter les bruits stressants causés par les machines. Ensuite, le professionnel ne doit pas être fragile au changement de climat. Concernant les horaires, l’agent doit être flexible et apte à travailler sous pression ; dans certains cas, le métier nécessite le travail de nuit. Si vous préférez travailler seul et que vous êtes autonomes, travailler dans le domaine de manutentionnaire est fait pour vous. Pour continuer, l’apprentissage de ce métier est assez simple et rapide. Concernant le salaire, effectuer des heures supplémentaires peut arrondir énormément vos fins de mois. Les personnes expérimentées pourront toucher deux fois le SMIC. Le travail est accessible à tout le monde que vous soyez un homme ou une femme.

Dans quel secteur exerce-t-on le métier ? Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière ?

Actuellement, le métier de manutentionnaire a été modernisé par l’apparition des outils mécaniques et informatiques. Lorsque vous exercez ce métier, les employeurs veulent vous embaucher dans le but d’effectuer plusieurs tâches. Dans le domaine de la logistique, il faudra gérer et suivre l’entrée et la sortie des marchandises tout en utilisant les données informatiques. L’agent de tri doit connaître les différentes règles de sécurité de la manutention. Par la suite, le manutentionnaire peut travailler dans le secteur du transport routier, maritime, ferroviaire, aérien. Par conséquent, il faudra savoir utiliser et lire les codes spécifiques de la manutention, conduire des véhicules de levage… Concernant les perspectives d’évolution de carrière, lorsque vous serez expérimentés, l’argent de tri peut devenir un manutentionnaire-cariste. Ensuite, si vous avez de l’expérience en magasinier, la société peut vous offrir un poste de technicien de logistique. Pour terminer, après avoir obtenu de nombreuses années d’expériences et de connaissances, vous pourrez devenir un chef d’équipe ou encore responsables de stocks. Le fait de suivre une formation est très important pour profiter rapidement des opportunités liées aux évolutions de poste.