Les travaux en électricité requièrent l’intervention des spécialistes agréés. La moindre négligence risque d’entraîner des dégâts matériels considérables et même des pertes humaines. Chaque salarié qui assure des services d’ouvrages électriques poursuit désormais une formation en vue d’obtenir une habilitation électrique.

Qu’est-ce qu’une habilitation électrique ?

L’habilitation électrique désigne une reconnaissance de la capacité d’un spécialiste en travaux d’électricité. Tout en respectant les normes concernant les installations électriques, l’employeur effectue une évaluation de l’employé en fonction de ses compétences à assurer les tâches qui lui sont confiées. Comme mentionné dans le code du travail régissant la conception et l’utilisation des installations électriques, l’habilitation des travailleurs s’avère obligatoire pour les employés qui opèrent sur la mise en place et l’entretien du réseau électrique de l’enseigne.

Il est bon de savoir que les résultats ne doivent pas varier selon la position hiérarchique du travailleur. Un employeur qui néglige les directives liées à l’habilitation électrique met en danger son entreprise, les salariés, les clients et même sa propre vie. Si vous envisagez de recruter des personnels compétents pour l’installation électrique sur un grand chantier de construction, l’habilitation électrique n’est pas à négliger avant d’assigner les missions respectives de chaque travailleur. Par exemple, l’habilitation B1 est attribuée à un professionnel qui sera juste un exécutant sur une installation pour basse tension, ne dépassant pas de 1000V.

Les habilitations électriques selon les opérations entrepris

La formation pour l’habilitation électrique B0 HO concerne les employés qui auront à intervenir sur des ouvrages d’ordre non électrique. Par ailleurs, ces professionnels doivent travailler au sein d’une zone où des installations ou réparations électriques ont lieu. Il s’agit des maçons, des peintres, des décorateurs, des agents de nettoyage ou encore des experts en ouvertures PVC. 

Les électriciens, techniciens de maintenance et dépanneurs sont à reconnaître pour une habilitation électrique BR, une habilitation BS, une habilitation B1 et une habilitation B2. L’habilitation BR peut être accordée à un technicien capable d’assurer les charges d’interventions générales sur les installations pour basse tension. Les électriciens Pro autorisés à travailler sur une installation électrique de haute tension doivent être qualifiés à l’habilitation électrique H1 H2 HC. Pour mieux éclaircir, la lettre « B » désigne les installations pour basse tension et « H » les opérations pour haute tension supérieure à 1 000V.

Pour les experts qui disposent d’expériences considérables en essai et en vérification, leur habilitation affiche la lettre « E ». La durée de la formation est de 3 jours en moyenne. Ce qui dépend du niveau d’habilitation qui sera accordé au professionnel. Une mise à jour des acquis théoriques devrait être au rendez-vous dans un rythme régulier. 

La démarche de l’habilitation électrique

L’analyse de l’activité, la première étape, est confiée au travailleur. Il s’identifie aux opérations qu’il est capable d’accomplir. Par la suite, ses diplômes et expériences professionnels sont remis en cause. L’employeur procède, grâce à ces données, l’adéquation entre les compétences et les aptitudes du travailleur dans le but de proposer une formation habilitation électrique. Le titulaire, même conscient de ses savoir-faire, ne peut pas décider lui-même des opérations qu’il devra assurer. Le chef d’entreprise a pour devoir de définir les missions propices pour le poste de travail occupé par le travailleur. 

De nombreux chefs d’entreprise hésitent à désigner la formation habilitation de ses employés. Si n’avez pas assez de compétences pour évaluer vos salariés, n’hésitez pas à engager un prestataire pour la gestion et l’entretien de vos systèmes électriques. Vous profiterez directement d’une équipe de professionnels qui ont chacun terminé une formation en habilitation électrique. Pour cette option, vous n’aurez qu’à mentionner les opérations à assurer. L’enseigne en question assignera les professionnels qui disposent l’habilitation favorable à vos missions.