Si vous souhaitez vendre un bien sans agent immobilier, voici quelques conseils qui augmenteront vos chances de réussite.

1. Faites de petites réparations et améliorations

De petites mises à jour et améliorations peuvent faire beaucoup pour convaincre les futurs acheteurs. La clé est de savoir comment investir votre argent, et où obtenir des offres plus élevées. Les projets de bricolage simples, comme une couche de peinture fraîche ou de nouvelles poignées d’armoire, ont un retour sur investissement élevé, alors que les améliorations plus coûteuses, comme l’ajout d’une nouvelle chambre à coucher, ne le sont pas forcément. Dans l’ensemble, le plus important est de comprendre où se situe la limite entre le nécessaire et l’exagéré. Vous voulez que votre maison réponde aux attentes des acheteurs.

En fin de compte, dépenser plus d’argent pour remodeler votre cuisine afin qu’elle soit en bon état sera payant si votre cuisine est un désastre. Mais ce serait un gaspillage de dépenser de l’argent sur des applications haut de gamme pour la faire passer de décente à chère. Considérez également la valeur de certaines réparations pour les acheteurs de votre région. Concentrez-vous sur les améliorations dans votre région qui ont un meilleur recouvrement des coûts.

2. Fixez le prix de votre propriété de manière correcte et compétitive

Pour vendre une maison sans agent immobilier, vous devez vous assurer que votre prix est correct. Si vous fixez un prix de vente trop élevé, vous risquez de limiter votre bassin d’acheteurs. En revanche, si vous le vendez trop cher, vous allez laisser de l’argent sur la table. Effectuez des recherches sur Internet pour connaître les prix des maisons récemment vendues dans votre région. Comparez leurs informations à celles de votre maison, par exemple s’ils avaient un garage ou la climatisation centrale ou non, et essayez d’attribuer une valeur aux caractéristiques que votre maison possède et celles qui lui font défaut. Essentiellement, dans l’analyse comparative du marché, vous essayez de rassembler les informations, ce que les agents utilisent pour fixer un prix compétitif pour une maison. Vous devrez également examiner depuis combien de temps des maisons similaires sont sur le marché, ou si elles ont dû baisser leur prix. Cela vous aidera à décider quelle ligne est trop grande dans votre région pour la fixation des prix.

3. Mettez votre propriété en valeur et faites-en la publicité

La plupart des vendeurs de maisons font appel à des entreprises de mise en scène pour présenter leur maison sous son meilleur jour. Les agents immobiliers les engagent pour livrer des meubles et des décorations qui pourraient être en meilleur état que les vôtres. L’objectif est de présenter votre maison sous son meilleur jour. Certaines sociétés de staging peuvent travailler avec des vendeurs, ou vous pouvez essayer de le faire vous-même. Des photographies de haute qualité peuvent aider votre maison à se vendre plus rapidement, alors pensez à engager un photographe professionnel. Les maisons avec plus d’images se vendent plus rapidement que les maisons avec seulement une ou deux vidéos, passant moins de temps sur le marché. De nombreux agents immobiliers incluent dans leurs services une photographie professionnelle, mais vous devrez trouver, engager et payer quelqu’un vous-même.

Mettez en avant les atouts de votre propriété dans la description que vous rédigez pour l’annonce. Est-elle située à quelques pas d’un parc ? Mentionnez les caractéristiques qui plaisent aux acheteurs de votre quartier, qu’il s’agisse de milléniaux ou d’acheteurs d’une première maison, et publiez ensuite le résumé de votre annonce en ligne et dans les forums d’annonces. Suivez ces annonces et restez à l’affût de toute question que vous pourriez avoir.

4. Organisez des visites de votre maison

L’organisation est essentielle pour montrer votre maison aux acheteurs potentiels. Vous aurez besoin d’un système de planification solide pour les visites et pour enregistrer les coordonnées des acheteurs et des agents. Vous pouvez vouloir être polyvalent, donc à la convenance des acheteurs, cherchez à montrer votre chambre. Gardez la maison toujours propre et désencombrée. Après l’appel d’un acheteur pour une présentation de dernière minute, la dernière chose que vous voulez est de courir partout avec un aspirateur. Concentrez-vous même sur la création d’un environnement accueillant pour les acheteurs. Vous voulez faire une première impression parfaite sur autant de clients que possible, alors ajoutez quelques touches qui plaisent à la majorité. Avant une série, préparez des biscuits ou des bougies légèrement parfumées. L’odeur joue un rôle majeur dans la façon dont les acheteurs perçoivent votre maison et se souviennent. Utilisez des senteurs apaisantes à votre avantage pour qu’au moment où ils franchissent la porte, ils se sentent comme chez eux.

5. Négociez avec les acheteurs pour obtenir un prix équitable

Les négociations sont souvent plus à considérer que le prix de vente final. Vous et l’acheteur (ou son agent) devez également décider des conditions du contrat lorsque vous utilisez la méthode de vente privée, de la répartition des frais de clôture, du calendrier, etc. Soyez inventif avec les compromis du vendeur que vous accordez à l’acheteur pour prendre l’avantage. Bien qu’ils puissent vous coûter un peu plus cher au moment de la clôture, les compromis adoucissent l’affaire pour les acheteurs et peuvent conduire à un prix de vente final plus élevé.

  • Créez un plan : Il y aura beaucoup de choses à faire sur votre liste, de l’obtention de photos de votre propriété à la collecte des documents appropriés. Élaborez un plan afin de trouver un acheteur et de conclure la vente dans un délai qui vous convient, car vous avez besoin de réaliser quelque chose.
  • Préparez-vous à vous démener : C’est un travail difficile que d’attirer des acheteurs intéressés. Pour susciter l’intérêt, vous aurez besoin d’une excellente description de la propriété et d’une stratégie de marketing efficace. Préparez-vous également à consacrer une part considérable de votre temps à prendre des appels de clients potentiels, à gérer des expositions, à organiser des journées portes ouvertes, etc.
  • Faites des investissements intelligents : bien que votre objectif principal en tant que vendeur soit d’économiser de l’argent, dépenser un peu d’argent pour de petites améliorations ou réparations peut conduire à des offres plus élevées et à des ventes plus rapides. Envisagez également de payer un service pour un montant forfaitaire afin d’inscrire votre maison sur le réseau local pour atteindre plus d’acheteurs.
  • Demandez l’avis d’un professionnel : Il n’est pas nécessaire de signer un contrat d’inscription pour parler à un agent immobilier. Les agents professionnels reconnaissent qu’ils pèsent leurs choix sur les vendeurs intelligents ; ils seraient en mesure de vous rencontrer pour une consultation gratuite. Vous pourriez découvrir des problèmes ou des avantages qui vous ont échappé après avoir vu votre maison et regardé les comparaisons.

Si vous voulez toujours vendre par le propriétaire, vous pouvez le faire en toute confiance après avoir écouté leurs conseils, car vous avez exploré en profondeur tous vos choix.