Les nouvelles technologies ont révolutionné l’économie et l’esprit d’entreprise, ont créé de nouvelles connexions et ont révolutionné la relation entre les entreprises et les consommateurs, ainsi que les stratégies pour attirer les clients. Aujourd’hui, il est possible de faire des achats sur Internet, de chercher des informations sur les moteurs de recherche, d’être atteint par le produit dont on a besoin. Tout cela a simplifié et optimisé les habitudes des consommateurs, mais en même temps a exigé aux entreprises de la rapidité et de l’immédiateté dans la gestion du travail. Pour être vraiment efficace, une entreprise doit améliorer ses processus d’affaires (c’est-à-dire toutes les activités qui transforment les objets entrants en produits ou services pour les clients), en créer de nouvelles et suivre les progrès. Le tout en utilisant des outils technologiques et des professionnels dont la formation part de la connaissance de ces outils et agit pour optimiser les solutions existantes. Si vous êtes intéressé par un emploi en informatique, c’est le bon moment pour faire carrière en tant qu’analyste de systèmes : une figure professionnelle dont la demande des entreprises ne peut que croître. Pourquoi ? Il faut analyser les raisons et comprendre ce qu’il fait et comment devenir un analyste de systèmes.

Que fait un analyste de système ?

Les entreprises profitent pleinement des nouvelles technologies pour améliorer leurs performances et obtenir les résultats souhaités. Pourtant, dans les processus internes d’une entreprise, on est confronté à des besoins spécifiques qui ne peuvent être satisfaits que par la création ou la mise en œuvre de logiciels et d’outils spéciaux. L’analyste de système d’information est le professionnel qui s’occupe précisément de l’analyse des processus commerciaux, de la conception ou de la modification de logiciels et de programmes particuliers, ainsi que de leur contrôle et de leur test. Le travail de cette figure devient essentiel pour améliorer et accélérer le travail des différents compartiments qui composent une entreprise, en simplifiant et en optimisant les tâches pour tenir compte du contexte technologique et environnemental. Le travail d’un analyste de système commence par la rencontre avec le client et la formulation de la demande et des objectifs à atteindre. Une fois ces objectifs établis, le professionnel analyse les outils à sa disposition et s’attache à créer une solution efficace pour concevoir un système informatique capable d’atteindre le but final. Le programme sera conçu et décrit, puis soumis au client pour examen. S’il est approuvé, enfin, la conception du système est réalisée en coopération avec d’autres personnalités (programmeurs, gestionnaires, etc.). L’analyste de système mesure l’efficacité d’un processus, en évaluant les risques, les coûts et les avantages. En même temps, il surveille les activités des autres entreprises, afin d’agir sur l’amélioration et la mise en œuvre du programme créé, en le comparant avec les concurrents. Il existe de nombreuses formations en analyse des systèmes disponibles en France. Si vous souhaitez vous lancer vers cette spécialité du futur, il vous suffit seulement de choisir un programme de formation de qualité tel que le village de l’emploi et ainsi assurer votre insertion professionnelle rapide et facile…

Fonctions et exigences d’un analyste de systèmes

Le travail d’un analyste de systèmes consiste à :

– Comprendre les objectifs du client ;

– Modifier les programmes existants ou en créer de nouveaux ;

– Configurer les systèmes informatiques ;

– Tester et dépanner les systèmes et réseaux informatiques ;

– Fournir des conseils techniques au client. Pour pouvoir effectuer ces tâches et obtenir des résultats d’une efficacité maximale, ce professionnel doit avoir des compétences techniques et humanistes.

Un analyste de systèmes d’information doit avoir :

– Compétences créatives et analytiques ;

– Excellente connaissance des circuits électroniques et informatiques ;

– Connaissance du matériel et des logiciels ;

– Connaissance de base de la programmation ;

– Prédisposition au leadership ;

– Compétences en matière de résolution de problèmes ;

– Connaissances de base en marketing et en affaires ;

– Connaissance de la terminologie technique en anglais ;

– Connaissance des procédures administratives et de bureau.

Domaines d’emploi

Comme il a été mentionné, le travail d’analyste de systèmes est très demandé par les entreprises aujourd’hui. Accélérer le rythme de travail et améliorer les performances, voilà l’objectif de toute entreprise. La figure professionnelle de l’analyste de systèmes est requise par les grandes entreprises, les éditeurs de logiciels, les centres de recherche et les universités. Cependant, il existe également la possibilité de travailler en tant qu’indépendant. Bien que vos principales activités soient l’analyse et la programmation (analyste de systèmes et analyste programmeur), vous pouvez élargir vos perspectives d’emploi à des fonctions de gestion, si vous avez une solide expérience et de profondes compétences en gestion.

Combien gagne un analyste de systèmes ?

La figure professionnelle de l’analyste de système est de plus en plus demandée. Mais combien gagne un professionnel dans ce domaine ? Cela dépend certainement de la quantité de travail et du fait qu’il s’agisse d’un emploi en tant qu’employé (et donc, encore une fois, pour « qui » ?) ou en tant que travailleur indépendant. En règle générale, un analyste de systèmes peut gagner entre 40 000 et 60 000 euros bruts par an, mais la rémunération peut augmenter considérablement en fonction du temps et de l’expérience acquise sur le terrain.

Comment devenir analyste de systèmes ?

Pour poursuivre une carrière dans ce domaine, bien que l’obtention d’un diplôme en ingénierie, en informatique ou en mathématiques soit un bon point de départ, il n’est pas indispensable de commencer par des études universitaires. Même si vous commencez par un diplôme, en fait, les chances de trouver un emploi augmentent considérablement après avoir suivi des cours spécialisés et un master. Ce qui forme réellement un professionnel dans ce secteur, c’est l’expérience et l’acquisition de connaissances et de compétences techniques. L’acquisition de ces compétences dans les plus brefs délais vous permettra d’augmenter vos possibilités d’emploi et d’obtenir de meilleurs résultats que vos concurrents. Il est évident que pour entreprendre une telle carrière, la passion de l’informatique est la première exigence fondamentale qui vous permettra d’améliorer vos performances. Étudier en autodidacte, malgré le grand intérêt qui vous pousse à apprendre de nouveaux concepts, peut être déroutant et dispersif. Une bonne solution, pour le débutant ou l’étudiant, peut être de suivre des cours et des masters qui lui donnent la possibilité d’apprendre des notions de base et, progressivement, des notions plus avancées pour acquérir des compétences théoriques et pratiques utiles pour démarrer sa carrière. À travers certains programmes de formation en technologie de l’information tels que le village de l’emploi, vous pouvez trouver une variété infinie de cours qui vous offrent une excellente formation pour construire une base solide pour votre carrière dans l’un de ses métiers. Avec ces cours, vous pouvez tout apprendre, des langages de programmation de base à la programmation avancée, de la construction d’un site web à partir de zéro aux compétences de programmation de jeux. Vous trouverez également des cours entièrement axés sur les développeurs frontaux, les développeurs back-end et les développeurs complets.