Selon les conventions IRSA, une compagnie d’assurance se doit de missionner un expert automobile dès qu’un assuré déclare un sinistre et que le montant de l’indemnisation excède un seuil défini en amont. Le professionnel sera en charge de l’évaluation des dommages. Son rôle ne se résume, cependant, pas à cela. Qu’est-ce qu’un expert voiture ? Quand recourir à ses services ? Comment bien le choisir ? Retrouvez les réponses à ces questions à travers ce guide complet.

L’expert automobile : kézako ?

Il s’agit d’un professionnel qui travaille comme indépendant ou bien au sein d’une compagnie d’assurance. Il a pour mission principale d’évaluer la valeur et l’état technique d’une voiture après un sinistre ou un accident. Il peut également accompagner un particulier pendant l’achat d’un véhicule d’occasion. Pour exercer légalement son travail, le spécialiste doit être inscrit sur la liste nationale des experts. En plus d’être expérimentés, les techniciens figurants dans cette dernière possèdent les compétences requises pour mener à bien une expertise automobile. Parmi ceux-ci, on peut citer les connaissances poussées des règlements en vigueur en rapport avec l’assurance, le Code de la route et la responsabilité civile. Une notion approfondie des valeurs de certains véhicules ainsi qu’un goût pour les tâches administratives sont aussi indispensables pour être un bon expert automobile. De même, le sens de l’écoute et du relationnel ainsi que la disponibilité figurent les qualités à avoir pour pratiquer cette profession.

Notez qu’une personne doit suivre une formation pour l’obtention d’un diplôme d’expert en automobile si elle veut évoluer dans ce métier. Ce diplôme d’État de niveau III est composé de trois unités de contrôle : A, B, C. La première comprend l’expression française, les langues étrangères, les sciences physiques ainsi que les mathématiques. La deuxième, quant à elle, concerne les techniques et sciences industrielles ainsi que l’analyse des systèmes automobiles. Pour ce qui est de la troisième, elle englobe l’expertise d’un véhicule ayant été victime d’un accident, les questions juridiques et administratives, le contrôle technique de la voiture ainsi que les présentations des dossiers nécessaires. Afin de valider ces unités de contrôle, l’intéressé doit disposer d’un BTS agréé (agroéquipement, machinisme agricole, BTS AVA…) ou d’un BTS agrée accompagné d’une expérience de 1 an en réparation de véhicule.

Contacter un expert automobile en tant que professionnel

En règle générale, l’expert automobile collabore étroitement avec les compagnies d’assurance auto. Il s’occupe de l’évaluation d’une voiture sinistrée pour sortir une estimation du coût de la réparation et de la remise en état. De lui dépend donc le sort du véhicule ayant subi un accident. Pour éviter de se tromper, le professionnel en question doit suivre quelques étapes clés avant de se prononcer. Il réalise, par exemple, une analyse approfondie de l’automobile afin de dresser un rapport comprenant la conclusion sur l’état de dangerosité de la voiture. Il procède ensuite à la constatation et à l’évaluation des dommages. S’il estime que le véhicule est réparable, il rédige une liste des réparations et définit la somme nécessaire pour ces travaux. Pour ce faire, il collabore généralement avec le garagiste. Celui-ci l’aide à déterminer les pièces à remplacer et à réparer, le délai de la main d’œuvre, le nombre de jours durant lequel la voiture restera immobile… À titre d’information, l’expert voiture aide aussi les assureurs à lutter contre les fraudes et les trafics automobiles. Dans la pratique, il se charge de détecter les faux vols, accidents, incendies…

Sachez que l’expertise automobile est aussi une solution pour résoudre certains litiges. Après l’avoir effectué, le spécialiste peut, par exemple, constater qu’un véhicule ne peut plus circuler dans l’état où il se trouve actuellement. Dans ce cas, il a la possibilité de réclamer l’élaboration d’une attestation de remise en conformité de la voiture. Mais avant, il doit lister les travaux de réparation. Un contrôle technique est ensuite réalisé afin de vérifier que les recommandations ont bel et bien respecté. Par ailleurs, le spécialiste est aussi missionné pour déterminer si un véhicule envoyé à la fourrière peut être restitué à son propriétaire ou non. Si après constatation, il estime que la voiture n’est plus en état de circuler, il rédige une liste des problèmes techniques qu’il faut résoudre. Enfin, le magistrat peut aussi demander une expertise judiciaire lorsqu’il a une affaire de litige à traiter : vice caché, défaut de conformité…

Recourir à un expert automobile à titre personnel

À rappeler qu’il est aussi possible de recourir aux services de l’expert à titre personnel. Dans la pratique, vous pouvez contacter ce spécialiste si vous êtes un collectionneur de voiture. Ce professionnel peut vous aider à détecter les problèmes techniques et les défauts sur une pièce de collection. Grâce à son savoir-faire et son expérience, il peut déceler même les moindres imperfections. Bien entendu, vous pouvez aussi le contacter pour déterminer la valeur d’un véhicule avant de l’acheter et ainsi éviter les mauvaises surprises. De même, il peut vous aider à prouver s’il y a bien eu un vice caché après l’acquisition. Dans le cas d’une réparation, l’expertise vous permettra de contester la facture émise par le garagiste si vous estimez que le montant demandé est trop exagéré. Bien entendu, la rémunération de l’expert est entièrement à votre charge si vous sollicitez ses prestations à titre personnel.

Comment trouver un expert voiture ?

Aujourd’hui, il est possible de dénicher un prestataire dans n’importe quel domaine sans se déplacer, et ce, grâce à internet. Si vous voulez donc trouver un expert automobile, ouvrez votre navigateur et faites la chasse aux informations. Dans la pratique, saisissez une requête de type « liste des experts automobile » sur le moteur de recherche. Normalement, le SERP de Google vous proposera des sites contenant la liste des professionnels à votre disposition. Sinon, vous pouvez également exploiter les annuaires des professionnels. Ceux-ci contiennent la liste des spécialistes ainsi que de leurs coordonnées. Par ailleurs, les forums et les groupes sur les réseaux sociaux dédiés à cette thématique peuvent également vous donner une piste. Outre les informations sur la toile, le téléphone arabe est une solution pour trouver un expert voiture. Le principe de celui-ci est simple : demander des informations auprès d’un proche ayant déjà eu recours aux services de l’expert. Assurez-vous seulement de chercher des recommandations auprès d’une personne fiable pour éviter les faux avis.

Après avoir respecté ces étapes, vous disposez normalement de plusieurs noms. Avant de les contacter, prenez le temps de vérifier que le prestataire que vous comptez solliciter est un véritable professionnel. Pour ce faire, rendez-vous sur le site officiel de la sécurité routière en France. Celui-ci comprend, effectivement, la liste des experts automobiles autorisés à pratiquer le métier sur le territoire de l’hexagone. Une fois sur la plateforme, tapez le nom du professionnel sur la partie « recherche par nom ». S’il apparaît dans la liste, il est digne de confiance. Dans le cas contraire, mieux vaut se trouver vers un autre acteur. Notez qu’il est aussi possible de se référer au DDPP ou Direction départementale de la protection des populations, car cette institution dispose de la liste des experts automobiles qui pratique dans les environs.

Conseils pour sélectionner un bon expert automobile

Certes, le site officiel de la sécurité routière ainsi que la DDPP vous permettent de trouver un expert automobile autorisé à pratiquer le métier, mais ces solutions ne vous assurent pas de dénicher un bon professionnel. Avant d’engager tel ou tel prestataire, n’hésitez pas à organiser une rencontre avec lui. Pendant l’entretien, assurez-vous que l’acteur dispose des connaissances techniques liées au véhicule à moteur. Une maîtrise parfaite de l’électricité est également incontournable pour pratiquer le métier. En ce qui concerne la relationnelle, l’expert se doit de rester à l’écoute de son client. De cette manière, il pourra proposer une solution adaptée à chaque situation. De même, il doit être à même de répondre convenablement à toutes les interrogations de la personne qui lui a fait confiance. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut se tourner vers un autre acteur.

Pour terminer, sachez que le spécialiste en expertise automobile doit se déplacer jusqu’à l’endroit où se trouve le véhicule à analyser lors de l’accomplissement de sa tâche. Le mieux est alors de contacter un acteur qui travaille et qui habite non loin des lieux où est garée la voiture. Cette initiative vous permettra de faire des économies. Vous n’aurez, effectivement, pas à dépenser beaucoup d’argent en matière de déplacement du professionnel. Cerise sur le gâteau, vous profiterez d’un gain de temps considérable, car le spécialiste arrivera assez rapidement jusqu’au garage.