Souvent méconnu, le calorifugeage – l’isolation des tuyaux d’eau chaude d’un bâtiment – permet de réaliser d’importantes économies d’énergie et s’effectue rapidement et à moindres frais. Découvrez plus en détail cette technique d’isolation aussi simple qu’efficace.

Pourquoi isoler ses tuyaux d’eau chaude ?

Le calorifugeage des tuyaux d’eau chaude peut s’avérer nécessaire au sein d’un immeuble ou d’une grande habitation. En effet, de la chaudière à son point de sortie, l’eau chaude parcoure parfois des dizaines de mètres dans des tuyaux étroits et donc particulièrement sujets aux déperditions de chaleur. Lorsque les tuyaux traversent un sous-sol ou un parking non chauffé, ces déperditions sont amplifiées. L’eau chaude que vous recevez dans votre salle de bain ou votre cuisine peut facilement perdre une dizaine de degrés durant son trajet et vous obliger ainsi à une plus forte consommation énergétique pour obtenir la température d’eau que vous souhaitez. Cette surconsommation et les dépenses qui y sont liées peuvent pourtant être facilement évitées en procédant au calorifugeage de vos tuyaux, une opération rapide et peu coûteuse, qui se traduit le plus souvent par une économie de 10 % à 20 % sur vos dépenses actuelles et sur les charges communes de votre immeuble. Pour obtenir plus d’informations sur les différentes rénovations énergétiques, cliquez ici et découvrez notamment comment profiter d’aides au financement de vos travaux.

Le fonctionnement du calorifugeage

La méthode la plus efficace pour limiter les déperditions de chaleur de vos tuyaux d’eau chaude consiste à les entourer d’une gaine isolante. Celle-ci est composée de matériaux isolants classiques, tels que la laine de verre, le polystyrène, le liège ou la mousse phénolique et peut également être installée sur des réservoirs ou des citernes si cela est nécessaire. Durant son intervention, le spécialiste veillera notamment à l’isolation des ponts thermiques, ces zones difficiles à isoler et par lesquelles la chaleur fuite avec plus de facilité. Ce sont les angles, les coudes ou les vannes, qu’il faut calorifuger avec soin. Notons que contrairement à l’isolation d’un mur ou d’une toiture, celle des tuyaux d’eau chaude ne nécessite que peu de main d’œuvre et de temps. Son coût est donc faible et rapidement rentabilisé par les économies induites. En plus de la limitation des pertes de chaleur, que vous constaterez immédiatement, le calorifugeage permet également de réduire la condensation sur les tuyaux et la formation de moisissures. En hiver, il protège également vos tuyaux du gel, qui peut leur être très néfaste.

Bénéficier d’un calorifugeage gratuit

Depuis plusieurs années, l’Etat souhaite réaliser de grandes économies d’énergie et finance massivement les travaux de rénovation énergétique des particuliers et des professionnels. Avec la loi de Transition Energétique pour une Croissance Verte, c’est une diminution de 20 % des dépenses énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre qui est visée d’ici à 2020. Les certificats d’économies d’énergie et les primes énergie financent ainsi des milliers d’interventions à travers le pays, effectuées par des professionnels soucieux du respect des normes environnementales. La majorité des immeubles vieux de plus de deux ans et disposant d’un système de chauffage de l’eau commun peut faire l’objet d’un calorifugeage financé à 100 % par l’Etat. Vous pouvez vous adresser à votre bailleur ou au syndic de copropriété pour bénéficier de cette gratuité. Pour l’ensemble des habitants de votre immeuble, ces travaux se traduiront par d’importantes économies énergétiques et un confort accru.