Amazon emploie plusieurs chauffeurs-livreurs. Il n’y a pas vraiment de diplômes spécifiques ou de qualifications strictes pour proposer les prestations. Les agents doivent choisir une forme juridique et cerner les compétences nécessaires pour devenir livreurs chez Amazon. Ils peuvent exercer en tant que micro-entreprises ou tout autre statut juridique de leur choix selon le chiffre d’affaires estimé.

Agir en tant que micro-entreprise

Le choix du statut juridique pour devenir livreur amazon doit être effectué avec minutie. Cela nécessite un réflexe stratégique. Le prestataire est tenu d’estimer les avantages et inconvénients de chaque statut juridique. Pour cela, il doit connaître les limites des chiffres d’affaires annuels à ne pas dépasser. Plusieurs choix s’offrent au profil : EURL, EIRL, micro-entreprise…Cette dernière est la forme juridique la plus choisie. Cela s’explique notamment par les avantages pourvus par le statut. Celui-ci permet en effet d’exercer une activité indépendante. Ses démarches de création sont simples et rapides. Cette catégorie propose un régime fiscal simplifié. Elle prévoit une comptabilité allégée pour le livreur amazon. Pour devenir livreur chez Amazon avec cette forme juridique, la structure n’est pas obligée de fournir un bilan annuel. Elle n’a qu’à remplir un livre de recettes. Ce document doit pourtant comprendre des mentions obligatoires. En général, les micro-entrepreneurs ne versent aucun frais d’inscription. Ils bénéficient d’un régime micro-fiscal préférentiel. Les prestataires déduisent leurs cotisations sociales du chiffre d’affaires. En tout cas, selon le type d’activité, le montant de ce dernier ne doit dépasser certains seuils. Grâce à l’application d’un taux forfaitaire aux ventes encaissées, le micro-entrepreneur peut profiter d’un régime microsocial simplifié. Entrez sur montersaboite.com pour découvrir comment devenir livreur Amazon en France.

Les formalités pour devenir livreur chez Amazon

Pour devenir sous traitant transport Amazon, vous devez effectuer des formalités administratives. La première démarche à faire est de remplir un formulaire PO CMB micro-entrepreneur. Ce document est à adresser au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) du lieu de domiciliation de la structure. L’étape permet au livreur de déclarer le début de l’activité commerciale. Afin de transporter des marchandises à titre onéreux pour le compte d’autrui via un véhicule motorisé (y compris les deux-roues), le prestataire doit obtenir une autorisation d’exercer la profession de transporteur routier au Registre National des Transporteurs et faire une demande d’attestation de capacité professionnelle. L’entreprise doit aussi souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle. Cette couverture lui permettra de se protéger des risques relatifs à l’activité de livreur chez Amazon. L’ouverture d’un compte bancaire professionnel pourrait s’avérer nécessaire.

Des formalités obligatoires sont aussi à réaliser auprès d’Amazon. La firme peut émettre une candidature à la société pour être livreur amazon. Pour cela, elle doit ouvrir un compte professionnel Amazon. La candidature ne prendra que quelques minutes. Cela nécessite une confirmation de l’adresse électronique personnelle du postulant et une confirmation indiquant que la structure est apte à satisfaire les exigences du programme de livraison Amazon. Vous devez lire et accepter les clauses de service des prestataires de livraison Amazon. Pour que l’équipe d’Amazon puisse vérifier les antécédents du prestataire, il est également obligatoire de renseigner les informations sur la société ou la micro-entreprise.

Les qualifications pour être livreur chez Amazon

Amazon ne demande pas un diplôme spécifique pour recruter des livreurs. L’expérience et la détention d’un permis de conduire requis pour le véhicule correspondant à la profession sont les principaux critères obligatoires. Certains diplômes dans le domaine du transport comme le CAP Conducteur Routier Marchandises, le DUT Gestion Logistique et Transport, le BTS Transport et Prestations Logistiques et le BEP Conduite et services dans le transport routier optimisent cependant les chances d’admissibilité. Ils sont délivrés par plusieurs centres de formation et instituts supérieurs.