Utiliser une cuve de récupération d’eau de pluie est un bon moyen d’économiser des litres d’eau considérable pendant toute une année. Après une installation plus ou moins facile à faire, le raccordement du collecteur avec votre gouttière permettra de réduire vos factures annuelles. Et si le processus vous paraît assez complexe, ce n’est pas pour autant qu’il faudrait se dire que vous n’allez pas y arriver. Avec les bonnes astuces, soyez sûrs d’avoir les compétences nécessaires pour y parvenir. D’ailleurs, vous aurez le privilège d’utiliser cette eau recueillie naturellement pour des opérations ne nécessitant pas essentiellement d’eau potable.

Connaître le fonctionnement du récupérateur d’eau : une étape indispensable

Pour ne pas faire de faux pas dans votre processus de raccordement, la connaissance du fonctionnement de la cuve est très importante. Comme elle se doit d’être reliée directement à la descente dans le but de récupérer un maximum de ressources pluviales, il faudra de ce fait le placer à proximité de la gouttière.

L’existence d’un filtre, qui varie selon le type de réservoir, permet d’éviter les dépôts organiques éventuels comme les insectes ou les feuilles mortes. Et pour une installation plus performante, l’utilisation d’une pompe électrique immergée facilite l’acheminement de l’eau collecté vers les équipements ou le jardin.

Mais pour assurer un bon raccordement, l’usage des raccords PVC ainsi qu’un raccord laiton de bonne qualité est conseillé. D’ailleurs, pour vous équiper de ses matériels ou d’un outil dans le domaine de la réfrigération comme un gaz réfrigérant. Pour cela, rendez-vous sur www.multitanks.com. Toutefois, n’oubliez pas d’acheter un tuyau suffisamment long pour couvrir une surface assez large lors de l’arrosage de vos plantes ou de vos jardins sans devoir dépenser de l’eau potable.

Les prérequis pour un processus de raccordement parfait

Avec un peu de patience et une bonne âme de bricoleur, vous ne devriez pas avoir de grandes difficultés concernant le raccordement de votre cuve de récupération d’eau de pluie. Il y a toutefois une exception. Si vous disposez d’un collecteur enterré, il serait sage de recourir au service d’un professionnel.

Ensuite, le choix de l’emplacement du réservoir est un détail à ne pas négliger surtout lorsque vous avez une cuve 1000 litres qui vont représenter une charge assez lourde. Pour éviter le désastre, il faudra donc l’installer sur une surface bien stable et horizontale. Il est donc important de prévoir un petit dallage sur lequel votre équipement reposera.

La mise en place de parpaings qui vont servir de piédestal est aussi une autre option afin de s’assurer de la solidité de l’installation. Une fois toutes ces préparations réalisées, il est temps de passer à la dernière étape : l’installation du collecteur.

Savoir maîtriser la méthode de raccordement

Pour commencer, la lecture de la notice est indispensable pour avoir des explications sur l’installation du collecteur. Soit, vous aurez à percer la gouttière à l’aide d’une perceuse et d’une scie cloche afin d’insérer le collecteur, soit vous aurez directement un modèle de cuve sur lequel il vous faudra mettre en place ce dernier.

Une bonne détermination de la hauteur à laquelle le collecteur sera placé est d’ailleurs importante, car elle doit correspondre avec le branchement sur la gouttière.

Percez ensuite la cuve de récupération d’eau de pluie avec les outils adéquats. Une fois cette étape terminée, limez et poncez l’ouverture pour éliminer toutes bavures métalliques pouvant être dangereuses. Après cela, rassemblez les pièces en kit nécessaires et fixez le collecteur dans la gouttière à l’aide de vis avant de relier l’embout de raccordement. Une fois toutes ces procédures achevées, reste à inspecter le degré d’étanchéité de l’ensemble de l’installation avant de profiter de ses avantages multiples.